· 

Jérôme Rochelle - Expériences Intérieures - Spiritualité Méditation Escalade Wingsuit - Thérapeute Auteur Conférencier

-  Pratique de yoga en Tummo Tibétain hivernal en Février 2024 dans la vallée de Valjouffrey, avec un bain en eau froide à 1°C / air à 0°C et immersion de 6 minutes après préparation.-

-  Vol en wingsuit depuis le Tozal del Malo à Ordesa (Pyrénées Espagnole) en duo avec Laurent Filoche en 2015, et superbes instants magiques d'une liberté et d'une joie indescriptibles.-

Le point de départ, ma passion pour la nature :

Depuis l'âge de 16 ans l'escalade a occupé une grande partie de ma vie pour devenir un jour grimpeur et alpiniste de l'extrême, dont ma grande spécialité était l'escalade en seul sans corde ou en solitaire. Ainsi durant plus de 20 ans de passion, j’ai vécu parmi les plus magiques expériences de ma vie sur les plus belles parois du monde comme celles du Yosemite avec El Capitan (paroi de 1000m de haut) où j’y ai gravi 5 voies différentes dont en octobre 1995 la première française "Native Son" A4+ en 5 jours avec Tchouky (Michel Fauquet) et "Salathé" en moins de 24h en 1995 et bien sûr l'emblématique voie du "Nose" (et ses 28 longueurs intégralement en tête) au cours d'autres voyages au Yosemite.

 

Je garde en mémoire et dans mon coeur mes plus fortes escalades en solitaire, comme au Verdon dans la "Ula" en solo intégral (sans corde) par 2 fois (1986 et 1988), mon unique ascension du "pilier Bonatti" aux Drus en moins de 24h refuge charpoua-charpoua durant l'été 1993 très prolixe en ascensions solitaires avec de très nombreuses voies "à vue" du Briançonnais et du massif des Ecrins, dont la mythique voie de Dominique Jugy "si t'as peur jappes" 7a+ aux Tenailles de Montbrison, "Aurore Nucléaire" au Pic sans Nom et "Wakatanka"  7b+ aux aiguilles de Sialouse, mon enchainement de la traversée des Calanques en 24h (nuit et jour) par toutes les grandes parois et sans corde ni baudrier (1994) dont au Cancéou la voie du "Levant" 6a+ à vue de nuit à la frontale, quelques très beaux solo intégral en 7b/7b+ dans les Calanques et à Claret et aussi la « Carmina » 140m 6b+ à St Guilhem le Désert (1997)... Mes 2 chefs d'oeuvre, aboutissement d'une démarche éthique, la "Directissime Livanos" à la Concave (Calanques 1994, 8a, 8a+, 7b, 6c) et la "Castapiane rouge" (Verdon 1995, 6a+, 7c, 7c, 7b+, 6b, 7b) premières ascensions en libre et en solitaire en développant un système permettant de m'assurer seul dans du fort dévers tout en grimpant en tête sans aucune contrainte. Ces deux réalisations sont les fruits d'un aboutissement personnel dans une démarche éthique "pure" alliant escalade libre extrême et respect des ouvertures de l'époque sans modification ni rajout dans les longueurs d'ancrages fixes modernes tel les spits/goujons. Sans oublier des ouvertures du bas, dont "Hot Red Chili Peppers" A4+/ 7a+ 300m en 1996 au Verdon avec mon ami d'enfance Dominique Brau-Mouret. Dans ces ouverture du bas et en solitaire, il y a deux voie inachevées, l'une en hiver dans le massif du Mont-Blanc dans la face ouest des Drus en 1996 avec 4 longueurs autour de l'A3 et l'autre au Verdon dans la Paroi Rouge avec 3 grandes longueurs d'artif autour de A3.

- Les vertigineux 1000 mètres de la face ouest des Drus dans le massif du Mont-Blanc -

Consacrant beaucoup de mon temps à l'escalade pour progresser et réaliser mes projets de l'extrême, l'enseignement des Mathématiques et des Sciences Physiques pour des lycéens m'a permis d'avoir du temps libre, tout en étant sponsorisé par des marques comme Five Ten, Petzl, Béal, Vaude. J'ai alors enrichi ma passion pour l'image en étant photographe et reporter pour des magazines d'escalade et de montagne français et étrangers, Vertical, Montagne, Alpinisme et Randonnée, Rock'NBlock, Rotpunk, Desnivel...

 

Une évolution personnelle et professionnelle, entre escalade et nature :

En 1998, arrêtant ma carrière de haut niveau, je suis devenu professionnel de l'escalade et du canyoning (brevet et diplômes d'état), et durant 25 ans j'ai accompagné des milliers de personnes, dont des enfants, dans la découverte de la nature et d'eux-mêmes à travers ces sports outdoor magnifiques. J'ai aussi élargi mon champ de compétence en devenant "équipeurs fédéral FFME" et "Formateur équipeur FFME" pendant ma période de chargé de missions pour le comité départemental de Corrèze, ayant moi-même équipé plusieurs centaines de voies d'escalade dans ma vie de grimpeur et réalisé nombre de "premières". J'ai offert aux Calanques son premier 8a "Une nuit d'amour sans soleil" en 1987 à Sugiton, le premier 8b "Les étoiles meurent aussi" (voie équipée par Vincent Fine décédé en solo hivernal dans la face nord des Grandes Jorasses), puis le premier 8b+ "Le sens de la Vie". En 1994 où mon niveau de réalisation était dans le 8b+/8c, en visionnaire du futur j'équipais "Sashidananda" au canal d'Orgon, et qui allait devenir 15 ans plus tard seulement, un 9a/9a+ dont la première ascension revient à Gérôme Pouvreau en 2009 puis Loïc Zéhani en 2018, et je leur offre toute ma gratitude. J'étais avec ce nom qui représente en Inde mystique "Existence, Conscience, Bonheur" déjà entré dans le monde de la Spiritualité inspiré depuis longtemps par mes lectures de Krishnamurti et de Sri Aurobindo.

 

Grâce à cette passion et mon goût pour le dépassement de moi-même, j’ai pu explorer les facettes de mon aptitude à franchir les obstacles en approfondissant mes connaissances, tant sur le plan de la physiologie du corps humain, que du mental, que des techniques d'entrainement. A travers mes expériences un peu "hors normes" et mes démarches originales d’escalades en solitaire, j'avais juste réalisé un processus créatif "vital" qui m'avait permis de mettre en connexion une part intime de moi-même avec un environnement puissant. Cela était bien au final une alchimie de transmutation de sa propre énergie dans un processus de guérison, d'évolution et d'élévation de conscience.

 

En 2005 et durant plus de 15 ans j'ai aussi pratiqué le paralpinisme et les vols en wingsuit en montagne dont j'étais un grand passionné créant aussi mon école d'initiation au BASE Jump "BASE Sessions" dans ce milieu très fermé et élitiste. J'ai aussi beaucoup aimé découvrir/ouvrir de nouveaux spots et "exits", démarche logique découlant de ma passion pour la nature et l'aventure, avec une cinquantaine de "premières". Cette activité m'a procuré d'autres sensations et d'autres aboutissements personnels, où être en nature et au milieu des grands espaces sauvages reste tout simplement ma plus grande satisfaction et l'un des plus beaux cadeaux de la vie.

 

L’accident, le rendez-vous d’un changement de vie :

Mais un grave accident en Août 2001, qui aurait pu me couter la vie ou me laisser paraplégique, remit en question ma passion pour ce métier. Les saisons défilaient à toute allure, et les mois de Juillet et d’Août étaient d’une grande intensité. J’enchainais souvent deux canyons par jour, ou d’autres activités de via-cordata et d'escalade ou d'accrobranche avec des colonies et du public en vacances. Emmenant un groupe sur un parcours de rappels que j’avais ouvert et que je connaissais très bien, l’accident arriva.

- Pratique sportive spectaculaire très engagée et très technique issue du parachutisme, saut en BASE jump depuis le pilier du "Vent de errances" dans les gorges du Verdon. Image réalisée par drone -

- Slackline à Millau lors de séances de détente et initiation aux grandes voies en Chartreuse avec mon fils cadet -

- de gauche à droite, 1995 La Castapiagne Rouge (gorges du Verdon) première en libre et solitaire (7c max), 1994 repos tête en bas dans une fissure toit à Buoux, et 1994 la Directissime Livanos à la Concave (Calanques) première en libre et solitaire (8a+ max) -

- Automne 1995  Parc National du Yosemite (USA) et El Capitan 1000 mètres, de gauche à droite, Michel Fauquet "Tchouky", Jérôme Rochelle, Daniel Joulé, Dominique Brau-Mouret, et Jérôme Thinière -

- de gauche à droite, auto-portrait ouverture solitaire hivernale face ouest Dru (Mont-Blanc) 1997, "Les fous du Verdon" de Bernard Vaucher "Barney" me consacrant 2 pages, couverture de Alpinisme et Randonnée, parution dans Klettern 1998 -

- de gauche à droite, saut de BASE jump au Verdon 2 way avec Tancrede Melet à la camera en 2014 et départ depuis le Vent des Errances en 2008, Relais dans "Native Son" Yosemite avec Tchouky en octobre 1995, bivouac dans le "Nose" Yosemite  en Juin 2000 -

- Mes premiers solo intégral dans le Caroux (Hérault) à l'âge de 18 ans en 1983, ici dans la grande paroi d'Arles. Le Caroux a été un de mes grand terrain de jeu de ma jeunesse pour l'escalade sans corde -

- Mon travail de photographe avec cette première de couverture dans le magazine "Alpinisme & Randonnée" avec Alix la mère de mon fils ainé en Juin 1997 -

Après une chute de 15 mètres, je me retrouve alors miraculeusement sur un carré d’herbe de un mètre carré, coincé entre la paroi et un gros bloc de granite. Moi qui avais pris tant de risques en escalade et en montagne sans jamais me mettre en danger tout au long de ma carrière, une petite erreur d’inattention, et ma vie venait subitement de basculer. Le bassin fracturé, la jambe cassée, j’ai souffert le martyre durant les deux heures d’attentes sous l’eau glaciale des gerbes d’une cascade voisine. Heureusement, l’hélico m’emporta vers Montpellier et les urgences de Lapeyronie pour y être opéré.

 

Une reconstruction rapide soutenue par une grande motivation :

Gravement blessé, immobilisé en fauteuil roulant, avec ma compagne nous avons dû déménager en urgence, notre maison de la Salvetat sur Agout comportait des étages et donc inaccessible pour un invalide. La douleur fut un cap à passer loin d’être joyeux, où j’ai du apprendre à voir mon corps sous un autre jour. Petit à petit, la reconstruction s’est opérée naturellement, mes os se consolidant. Ma motivation de remarcher était très forte, et chaque jours dés que mon bassin pu me le permettre je me fixais des distances à parcourir en béquille dans notre nouveau petit jardin de Saint-Gaudens.

 

J’ai bien vu que mon mental, celui qui m’avais permis les plus audacieuses ascensions, était toujours vaillant. Comme à mes débuts d’apprenti grimpeurs où j’enchainais les tractions dans le grenier de la maison familiale le matin aux aurores avant d’aller en cours. Cette audace me value les remontrances de ma kiné, lorsque de retour d’un weekend dans les Pyrénées dans la vallée du Mont-Perdu, je lui avais conté ma randonnée de plusieurs heures en béquilles. Durant cette convalescence de plusieurs mois, je repris mes projets professionnels que je dû déléguer à mes partenaires. Je me rendis compte alors qu’une lassitude s’était installée, et que je la portais déjà en moi depuis très longtemps. Cet accident en était aussi la conséquence et un signe du destin.

 

Changement de cap, la leçon de vie :

Un jour, je décidais de poser sur un bout de papier mes envies futures. Les thérapies énergétiques et la cuisine m’intéressaient beaucoup. Après une longue réflexion et des montages de projets, ce fut alors la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) qui m'ouvrit une nouvelle voie. Cet enseignement de 4 années d'études compléta à merveille les champs d'expérimentations que j'avais explorés  comme "grimpeur de l'extrême" à travers l'énergétique, la sophrologie, la méditation, la diététique, la physiologie et l'entrainement.

 

C'est ensuite avec Stéphane Cardinaux, qui est la référence en Europe pour ses travaux de recherches en Géobiologie et  Bioénergie, que j'ai suivi le cursus de formation en Bioénergie. C’est d’ailleurs toujours auprès de cet enseignant que j'ai complété mes connaissances dans ce domaine de la psycho-énergétique, et devenant aussi un référent dans l'utilisation d'une machine quantique le LVA (Life Vibration Analyser) permettant de réaliser des bilans psycho-énergétiques quantiques, et qui aujourd'hui en 2024 se nomme l'Emanoscope. 

 

Ma révolution intérieure :

Puis en tant que thérapeute énergéticien (Bioénergie et Energétique traditionnelle Chinoise), j’ai accompagné des personnes pour dépasser leurs problématiques personnelles physique et psychique et les aider à avancer vers leur guérison intérieure, pour faire émerger le renouveau dans leur vie. Avec une approche holistique, c'est-à-dire prenant en compte l’intégralité de la personne pour un soin, autant dans sa personnalité que son vécu (conscient et inconscient), et bien entendu il faut une réciprocité de la personne pour aussi accompagner sa guérison.

- J'ai eu aussi ma grotte que j'avais aménagé dans les Calanques de Morgiou. Un lieu discret, loin des regards, le ciel étoilé comme horizon nocturne, la mer à deux pas. C'était il y a fort longtemps, en 1990. J'y ai vécu une année de pur bonheur, travaillant comme enseignant au collège à Marseille, un choix assumé et la suite logique de ma vision de cette vie simple non matérielle que je voulais expérimenter en nature un peu comme un ermite.-

- Mon dernier ouvrage d'amour et de coeur avec une vieille grange dans les Alpes au sud de Grenoble et que j'ai rénové durant plus d'un an de travaux de gros oeuvre en 2022 pour notre projet de couple de vie à la montagne avec la "maison du soi"  (Yoga Energétique Ressourcement Nature) mais qui malheureusement n'a pu voir le jour trahi par celle que j'aimais tant -

La maladie n’est pas une fatalité c’est une conséquence. Quand on accepte cela, au lieu de nourrir la maladie (parcours médicaux multiples et stériles, victimisations, rejet, peurs, stress, etc…), on va nourrir l’élan de votre vital et de notre corps physique à se régénérer par des intentions positives et des solutions qui vont dans ce sens aussi. La voie de la guérison est une voie de prise de conscience sur soi-même, son environnement, ses relations, ses modes de fonctionnements émotionnels et ses processus mentaux.

 

Développant mes capacités "Médiumniques" et de ressentis en "Claire Voyance" j'ai approfondi le monde l'invisible à travers mon travail de reliance au monde de l'Au-delà, des défunts et des vies antérieures qui m'ont été transmis comme un "don". Tout au long de ma vie et de plus en plus fortement, des évènements très troublants sont venus me montrer le rôle que je pouvais jouer avec certains défunts. C'est ainsi que j'ai découvert être un "passeur d'âmes" et que j'avais des qualités de perceptions extra-sensorielles puissantes. M'appuyant sur ma compréhension naturelle de décryptage intuitif psychologique et psycho-émotionnel de la personne, l'une de mes spécialités avec les mémoires transgénérationnelles et karmiques, est l'étude des relations toxiques notamment celles des personnes "manipulatrices perverses narcissiques".

 

Le Graal d'une vie nature en montagne :

Vivre en montagne n'a pas toujours été pour moi un rêve, car j'ai longtemps apprécié les bords de mer comme les Calanques à Marseille ou vers Saint-Cyr sur Mer où j'y avais à une époque un pied à terre pour mes stages d'escalade. Et puis la vie a fait son long chemin et en 2020 je re-rencontre celle qui va devenir mon épouse 1 an plus tard en sellant notre union du Mariage Sacré dans une grande fête familiale. Elle, prof de yoga sur Montpellier, ancienne grimpeuse/danseuse des Cévennes, dont j'étais très amoureux et qui a eu une très grande place dans ma vie dans cette période post covid/confinement. Dans notre projet commun de nouvelle vie, il y avait cette maison avec un grand terrain et une envie commune d'y accueillir des personnes en stages ou retraite en yoga, énergétique ou ressourcement/accompagnement personnalisé, la "Maison du Soi"; un nom qui nous viendra après la visite d'une ancienne bâtisse Cévenole avec au grenier une magnanerie d'élevage de vers à soie. Dans les semaines qui suivirent notre Union pour l'engagement dans une vie d'amour et d'épanouissement en pleine nature, nous fixons notre projet sur une maison dans les Alpes au sud de Grenoble au pied du parc national des Ecrins, avec une très belle grange datant de 1800 à rénover avec un gros potentiel et dont je finance l'achat mais aussi tout les travaux. Ce nouvel élan nous enthousiasme à fond et tout coule de manière fluide dans la mise en place des travaux, dont le gros oeuvre va me rendre une année. Mais la mariée était trop belle, et cette fine séductrice qui s'est révélée être finalement perfide et manipulatrice, m'a plongé au bout de 3 années de relation par ses infidélités, ses mensonges et sa trahison totale, dans "la nuit noire de l'âme" et un chaos brutal dans ma vie début Avril 2023, me faisant frôler la mort avec une bouleversante EMI (expérience de mort imminente). Cette expérience personnellement très "destructrice" m'a montré ce que je n'arrivais pas à voir dans ma vie, et chez elle en particulier avec son coté ambitieuse narcissique et grande dissimulatrice de la vérité, au prise avec une profonde colère intérieure vénéneuse. Je découvrirai le "pot aux roses" de ses aventures amoureuses que j'avais pressenti, et l'envers du décor de toutes ses manigances, jusqu'à son fin calcul pervers juste après sa lâche et violente rupture pour annuler notre voyage en trek au Ladakh prévu pour Août 2023 et y partir aux mêmes dates avec le "yogi" qui avait béni notre mariage... Je resterai sous le choc et le désarroi de très nombreux mois, profondément blessé et désorienté, cette maison sur les bras ne sachant plus que faire et surtout incapable de m'en approcher tellement la douleur était intense. Et comme ce projet était un projet de vie à deux, choisit ensemble d'un commun accord, j'ai finalement opté pour passer le relais de cette grange qui avait perdue tout son sens et dont il ne restait que l'aménagement intérieur à réaliser. Malgré cette terrible épreuve, car je rêvais aussi d'y accueillir mes enfants, ma fille ayant déjà choisit sa chambre, je suis très fier de mon ouvrage moi ni ne suis ni maçon ni charpentier, et dont j'ai réalisé 6 grosses ouvertures de fenêtres et portes fenêtres dans des murs de pierre et 200m2 de toiture, et cette maison reste la plus belle réalisation de ma vie.

 

L'Amour reste ce qu'il y a de plus beau, de plus puissant et de plus lumineux à vivre quand il se présente à nous, et il mérite de s'engager et d'être vécu jusqu'à bout dans toute sa pureté, avec loyauté et en honnêteté avec l'autre comme avec soi-même. Et quand cet Amour est scellé et béni du Sacré, il devient un engagement Spirituel "Corps Coeur Âme" de vérité de Soi avec l'Être Aimé, et on n'a plus le droit d'être lâche et de mentir, ni de tromper l'autre; Dans cette existence, à travers cette incarnation, seul l'Amour détient le pouvoir de nous transformer véritablement, ou pas; si ce n'est pas le cas, c'est que l'Amour Véritable n'a pas été rencontré. Et comme pour l'ascension d'une montagne vers un sommet, tout est joué bien avant le départ en chacun et il est impossible de tricher longtemps pendant, car l'arrogance de l'égo est ce qui fera chuter celle/celui dont l'esprit est non aligné avec l'énergie du Coeur, avec la passion sincère du partage et du commun, mettant alors égoïstement en péril la cordée et faisant perdre le sens du lien qui l'unit, à l'image d'un couple sacré. Hari Om Ta Sat "Cela est la vérité" "Je salue la vérité divine qui est en toi".

 

"Ne recherche pas la perfection dans un monde aussi changeant. Perfectionne plutôt ton Amour. Ne prends pas comme amis ceux qui font le mal ou ceux qui sont bas. Fais ta compagnie des bons, recherche l'amitié des meilleurs parmi les hommes." Bouddha

 

Le travail de Pardon, est l'ultime aboutissement pour se libérer du Samsara (cycles sans fin du karma de naissance mort renaissance), dissoudre les souffrances, et se mettre en accord avec sa véritable nature intérieure qui est faîte de Joie, de Paix et d'Amour, et qui est en partie l'innocence créatrice de cet enfant en nous.

- Au col de Khardung La à 5600 mètres d'altitude en Himalaya au Ladakh (Inde) en Août 2023 pour un voyage Spirituel avec l'enseignant en méditation et auteur de très nombreux ouvrages le Dr Jacques Vigne -

- Août 2023 Ladakh à Leh la capitale, réveil aux aurores dans la joie pour assister à la visite de sa sainteté le XIVème Dalaï Lama pour l'inauguration d'un collège. La ferveur et le respect de la population pour ce guide spirituel sont bien palpable dans une ambiance calme et sereine. -

- Août 2023 Ladakh, le voyage du Coeur brisé, initialement prévu en couple avec mon épouse mais que sa trahison de l'Amour aura transformé en un pèlerinage intérieur avec par chance le réconfort de magnifiques rencontres humaines et mystiques dans cette culture spirituelle de l'Inde et de ces montagnes de l'Himalaya. Om Namah Shivaya -

Lire la "La 4ème manifestation du Bouddha" 

La vie est une succession de lâcher-prise en conscience, passant parfois par le chaos et la douleur, pour se libérer de tout ce qui n'est pas Soi, de tout ce qui nous éloigne ou nous enchaine à des manques mais dont les objets ne sont qu'illusions "matérielles" "physiques" et "mentales". Nous savons tous au fond de nous qui nous sommes et où nous devons aller pour être réalisé dans la paix, la joie et l'amour. Et celui qui le sait le mieux intuitivement, c'est notre enfant intérieur, cet enfant que nous avons été jadis et qui est toujours là en nous. L'espace vibratoire est le "chakra sacré" de fréquence de couleur Orange associé au son VAM, "Svadhisthana" ou "Siège du Soi".

 

Retour aux racines, à mère-nature :

Dans cette reconversion dans l'énergétique et les thérapies holistiques, j'ai alors proposé des accompagnements guidés en Nature, non pas pour consommer celle-ci par des activités de loisirs, mais pour se reconnecter avec elle. Mes ateliers et stages de « Reliances et Retraites en Nature » sont des portes d’entrées pour retrouver son lien profond avec cette nature qui nous est inconnue mais dont il est possible de découvrir tous les trésors cachés pour notre bien-être, notre équilibre et notre santé. L’objectif est aussi d’éveiller la conscience de chacun sur les parts de notre environnement invisible, énergétique, spirituel, de connaissances ainsi que sur le vivant, pour apprendre aussi au final à mieux respecter notre planète et chaque être vivant.

 

Aujourd'hui, ma vie est fortement impliqué dans la "Spiritualité" et la recherche profonde de "Qui suis-je" en tant qu'être spirituel et non charnel, à la recherche de ma source "Divine". La méditation tantrique, le yoga du rêve, le Tummo tibétain, le Core chamanisme sont mes voies d'explorations intérieures et que je partage aussi sous forme d'enseignement, d'ateliers et de stages. L'Himalaya est ma terre de voyage et d'exploration, dont l'appel intérieur est aujourd'hui de plus en plus puissant. Un jour prochain, j'irai surement m'y installer pour y finir ma vie.

 

La nature comme base d’exploration du monde et de soi :

Les activités sportives sont un prétexte pour explorer la nature et aussi une nécessité pour se réaliser soi-même. Car la nature, à travers l’escalade, l’alpinisme, la wingsuit et toutes les autres activités outdoor, permet de nous reconnecter à une partie de nous-même, celle qui nous manque cruellement dans notre quotidien d'hommes modernes. Notre vie déracinée, à cent à l’heure, dans des règles souvent déshumanisées, où l’argent et la consommation sont rois, nous étourdie et nous éloigne de notre véritable nature intérieure.

 

Nous sommes des êtres de la nature et des êtres sociaux également. Et il est important que chacun se reconnaisse dans ces espaces sauvages que sont les montagnes, les grandes parois rocheuses, les déserts, les océans pour y puiser sagesse et sérénité. Et cette magie que nous y cueillons, c’est aussi pour la partager, pour enrichir le monde de valeurs de respect et d’énergies positives, et faire vibrer au Coeur de sa propre existence l'Amour, la Joie et la Paix.

 

"L'important, c'est d'être à soi-même sa propre lumière, son propre maître et son propre disciple."

Jiddu Krishnamurti (un de mes enseignant préféré et qui m'aura beaucoup inspiré depuis ces dernières 35 années)

 

"Tenez compte du fait que le grand Amour et les grandes Réalisations impliquent de grands Risques." Dalaï Lama XIVème

 

Om Namah Shivaya

 

Jérôme Rochelle

 

Article sous Copyright ©  Jérôme Rochelle et L'Esprit du Jaguar éditions / Tous droits de reproductions interdits sans l'accord de l'auteur

- Avec ma tendre fille et son baptême de parapente à Millau pour ses 8 ans -

- A 58 années, ici en 2023 au milieu de la Dourbie en Aveyron ou en méditation à Chamonix, la nature reste ma meilleure alliée et enseignante de la vie, car sa vibration est celle de l'Amour Véritable et il suffit juste de se laisser guider par elle pour être dans une syntonie intérieure parfaite Corps Coeur Âme -


- À propos de Jérôme Rochelle -

Amoureux de la nature, ancien grimpeur et alpiniste de haut-niveau, passionné de vol en wingsuit, Ingénieur en physique thermodynamique puis formé à la Médecine Traditionnelle Chinoise, à la Bioénergie et à la Psycho-énergétique quantique.

> Lire la Bio

> Chaine Youtube

Thérapeute énergéticien utilisant autant la tradition ancestrale tibétaine et du chamanisme que la technologie quantique du LVA / Emanoscope et des ondes scalaires, il est spécialisé en mémoires transgénérationnelles et karmiques mais aussi dans le contact aux défunts et le recouvrement d'Âme. Auteur de très nombreux articles de psychologie et conférencier, il anime des ateliers et stages autour de la méditation, de la relaxation profonde, du yoga du rêve et de l'énergétique.